Vous êtes ici :   Accueil > Bac 2009
  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://escaut.portail-svt.com/data/fr-articles.xml

Partie I (8 points) : Parenté entre êtres vivants actuels et fossiles - Phylogénèse - Evolution

Toutes les espèces vivantes actuelles et toutes les espèces fossiles sont apparentées mais elles le sont plus ou moins étroitement.

Après avoir exposé les principes permettant d'établir des liens de parenté entre les organismes, indiquez les critères d'appartenance à la lignée humaine.

Votre exposé comportera une introduction, un développement structuré et une conclusion.

Partie II - exercice1 (3 points) : La mesure du temps dans l'histoire de la Terre et de la Vie

A partir des informations extraites du document, établissez par un raisonnement rigoureux la datation relative des évènements suivants : érosion, dépôt des argilites et fracturation, visibles sur cette coupe.

Document : Coupe géologique synthétique de la carrière de Laize-la-Ville (Normandie)
(d'après V.Thizeau, site SVT acad. Versailles)
2009-1.jpg
Partie II - exercice 2 Obligatoire (5  points) : Immunologie

Le SIDA a pour origine une infection par le VIH. Différentes techniques permettent le dépistage et l'évaluation du niveau d'évolution de l'infection.

A partir des informations extraites des documents 1 à 3, mises en relation avec vos connaissances, déterminez :
  • à quelle date on peut confirmer la séropositivité au VIH pour chaque individu,
  • a quel stade de l'infection chaque individu se trouve lors du dernier test.


Document 1 : Résultats de test wester-blot
(D'après F.Jauzein, Inrp, access et SVT TS Nathan, Périlleux)
Document de référence : structure schématique du VIH et protocole du test

2009-2.jpg

gp et p sont des protéines virales qui ont des propriétés antigéniques.
Protocole :
1. On utilise des bandelettes portant des protéines virales séparées par électrophorèse.
2. Une bandelette est mise en contact avec le sérum d'un individu à tester.
3. Les anticorps fixés sur la bandelette sont révélés par une réaction colorée.

Document à exploiter :
résultats otenus chez les deux individus.
2009-3.jpg
La séropositivité pour le VIH est confirmée lorsque l'individu testé présente des anticorps dirigés contre :
  • au moins deux glycoprotéines membranaires différentes (gp 160, gp 120 ou gp 41)
  • au moins une protéine membranaire ou interne (p 55, p40, p 25 ou p 18)
  • au moins une enzyme virale (p 68, p52 ou p34)
Document 2 : dénombrement des populations de LT4 chez trois individus
(d'après Inrp, acces, biotic)
Individus testés Individu témoin séronégatif Individu A
résultat au 11/04
Individu B
résultat au 12/07
Nombre de LT4 par mm3 de sang 880 520 95

Document 3 : Evolution de quelques paramùètres biologiques à partir du premier jour d'infection par le VIH.

Les graphes ci-dessous correspondent à des données statistiques obtenues sur un grand nombre d'individus.
2009-4.jpg

Partie II - exercice 2 Spécialité (5 points) : Des débuts de la génétique aux enjeux actuels des biotechnologies

Chez l'Homme, l'albinisme est une particularité génétique rare (1 cas sur 20 000 naissances).
L'albinisme est dû à l'absence de mélanine, pigment brun responsable de la coloration de la peau, des cheveux, des poils.

A partir des informations extraites des documents, mises en relation avec vos connaissnces :
  • montrez que la famille présentée (document 1) est une famille à risque, puis évaluez ce risque pour l'enfant à naitre
  • montrez que les résultats obtenus grâce aux biotechnologies (documents 2 et 3) permettent d'affirmer que le couple II.2 / II.5 n'aura jamais d'enfant albinos.

Document 1 : Arbre généalogique d'une famille touchée par l'albinisme.
(D'après : http://albinisme.free.fr)

L'albinisme est une particularité génétique autosomique récessive.
2009-5.jpg

Document 2
Document 2a : Identification du gène de la tyrosinase par deux enzymes de restriction, Xho II et Xba I
(d'après Inrp, acess)
Dans cette famille, l'albinisme est du à un gène porté par un autosome pour lequel on a repéré 3 allèles :
  • 2 allèles TYRCOD & et TYRCOD2 qui codent la tyrosinase fonctionnelle, indispensable à la biosynthèse de mélanine à partir d'un acide aminé, la tyrosine.
  • 1 allèle récessif TYRALBA3 qui code une tyrosinase non fonctionnelle.
2009-6.jpg
Document 2b : Représentation schématique des allèles identifiés et des sites de restriction des enzymes Xho II et XbaI
(D'après Inrp, access)
2009-7.jpg

Document 3 : Séparation par électrophorèse des fragments obtenus après action des enzymes de restriction sur le gène de la tyrosinase des parents II.2 et II.5
2009-8.jpg

 

Date de création : 19/06/2009 - 20:35
Dernière modification : 19/06/2009 - 21:40
Catégorie : -
Page lue 17018 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...