Vous êtes ici :   Accueil > Localisation de gènes
  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://escaut.portail-svt.com/data/fr-articles.xml

Question : Sachant que pour chaque caractère étudié la différence phénotypique est liée à un seul gène, dites, à partir des informations extraites du document, si les deux gènes considérés sont situés sur le même chromosome ou deux chromosomes différents.

Document :
La drosophile, organisme diploïde, est une petite mouche qui présente une grande diversité de phénotypes.

Premier croisement :
On croise des drosophiles de lignées pures : un mâle à abdomen rayé et au thorax dépourvu de soies et une femelle dont l’abdomen est uni et le thorax porte des soies. Toutes les drosophiles obtenues en première génération (F1) ont l’abdomen uni et le thorax portant des soies.

Deuxième croisement :
On croise une des femelles obtenues en F1 avec un mâle à l’abdomen rayé et au thorax sans soies. On obtient la descendance suivante (F2):

  • 78 individus à abdomen uni et thorax portant des soies,
  • 23 individus à abdomen uni et thorax sans soies,
  • 19 individus à abdomen rayé et thorax portant des soies,
  • 81 individus à abdomen rayé et thorax sans soies.

B1 (Saisir des données ); B4 (Avoir une démarche explicative).


Réponse :

Les résultats du premier croisement montre 100% de phénotype "uni et soies". Il y a deux gènes : l'un pour l'aspect de l'abdomen et l'autre pour la présence de soie. L'allèle "abdomen uni" est dominant; l'allèle "rayé" est "récessif". L'allèle "présence de soie" est dominant; l'allèle "absence de soie" est récessif.

  • U = uni; u = rayé.
  • S+ = présence de soie; S- = absence de soies.

Sachant que les parents sont de race pure, nous savons donc qu'ils sont double homozygote, l'un récessif ( [u, S-] )et l'autre dominant ( [U, S+] ). F1 est double hétérozygote.

Le deuxième croisement est un croisement test permettant de révéler les types et proportions de gamètes produits par F1. Il nous permettra de déterminer le génotype de F1 et donc de savoir si les gènes sont liés ou indépendants : (U/u, S+/S-) ou (US+/uS-)?

Si les gènes sont indépendants, alors F1 devrait produire 4 types de gamètes dans une proportion de 25% de chaque (50% de phénotypes parentaux et 50% de phénotypes recombinés résultant d'un brassage interchromosomique en anaphase 1 de méiose).

Les résultats montrent 4 types de phénotypes mais dans des proportions de l'ordre de 40% pour chaque phénotype parental ( [U, S+] et [u, S-] ) et 10% pour chaque phénotype recombiné ( [U, S-] et [u, S+] ). Il y a donc 80% de phénotypes parentaux et 20 % de phénotypes recombinés. ces phénotypes recombinés résultent donc d'un brassage intrachromosomique (crossing-over) en prophase 1 de méiose.

On peut donc affirmer que les deux gènes sont liés, c'est-à-dire situés sur le même chromosome. Le génotype de F1 est (US+/uS-).


Date de création : 24/04/2006 - 18:42
Dernière modification : 24/04/2006 - 18:46
Catégorie : -
Page lue 34476 fois
Précédent  
  Suivant


Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...