Vous êtes ici :   Accueil > QCM
  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://escaut.portail-svt.com/data/fr-articles.xml

QCM Terminale S Enseignement spécifique 

 

Un regard sur l'évolution de l'Homme

Les caractéristiques de Homo
Reconstituer une histoire de l'humanité
La domestication des plantes par l'Homme

Les origines de la diversité des êtres vivants

Origines de la diversité au sein d'une population
Origines de la diversification des êtres vivants
Les mécanismes de l'évolution
Le concept d'espèce

Le domaine continental

La caractérisation de la croûte continentale
La disparition des reliefs
 

Immunité

Réponse immunitaire face à un antigène (immunité adaptative)
La réaction inflammatoire (immunité innée)
Le phénotype immunitaire au cours de la vie

Convergence

Le magmatisme en zone de subduction
La formation des chaines de montagnes

Communication nerveuse

Diagnostiquer des anomalies du système nerveux (réflexe myotatique)
Le déclenchement de la contraction musculaire
De la volonté au mouvement

Adaptations à une vie fixée

Vivre fixé et gérer son eau
Vivre fixé et se protéger
Vivre fixé et se reproduire

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie
Propriétés thermiques de la Terre

 


Date de création : 26/12/2005 - 22:21
Dernière modification : 04/10/2013 - 16:25
Catégorie : - Terminales
Page lue 91259 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Réaction n°28 

par julien le 08/06/2009 - 10:46

super les QCMs, idéaux pour réviser !!e

Réaction n°27 

par GM le 28/05/2009 - 20:17

Non. Un isotope radiogénique dérive de la désintégration d'un isotope radioactif mais ce nouvel isotope peut parfois, à son tour, se désintégrer en un autre isotope (on n'aurait pas, sinon , de problème de déchets nucléaires). D'autre part, un isotope considéré comme "stable" ne dérive pas de la désintégration d'un isotope radioactif. La distinction entre isotope stable et isotope radiogénique est donc, de ce fait, importante dans le domaine de datation car la quantité d'un isotope stable dans un échantillon est toujours la même depuis la fermeture du système, ce qui n'est pas le cas de l'isotope radiogénique (ou Fils) dont la quantité augmente au cours du temps. L'isotope stable peut donc servir de référence (comme dans la méthode du rubidium-strontium, où on utilise le strontium 86 stable comme référence).

Réaction n°26 

par Jeremy le 28/05/2009 - 10:52

Concernant le QCM de la datation absolue, je pense qu'il y a une erreur à la 2e question :

Un isotope radioactif se désintègre en

isotope stable. isotope radiogénique.

Or un isotope radiogénique est une isotope stable, c'est donc la même chose non ?n


Réaction n°25 

par manon le 27/05/2009 - 20:29

Merci beaucoup pour ce site. Il y a une bonne "syntèse" du programme et comme ça j ai pu voir ce que je sais!!

Merci!!!


Réaction n°24 

par Imen le 13/04/2009 - 18:04

Voulant réviser pour un contrôle sur les crises biologiques, la datation et la subduction, je suis tombée sur votre site génial, les QCMs sont très bien faits.
Merci beaucoup k

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 3 pages suivantesSuivantFin


Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...