Vous êtes ici :   Accueil > Le début de la grossesse
  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://escaut.portail-svt.com/data/fr-articles.xml

Q : Utilisez les documents fournis pour expliquer le maintien de l'embryon dans la muqueuse utérine durant les premières semaines de la grossesse.

Document 1 : Dès le début de la grossesse, l'ébauche du placenta sécrète une hormone : l'HCG. Cette hormone est présente dès le 9ème jour après la fécondation donc avant le retard des règles.



Document 2 : Evolution des taux d'HCG et d'une hormone ovarienne, la progestérone, au cours de la grossesse


Document 3 : Chez le Macaque rhésus, dont la physiologie de la reproduction s'apparente à celle de l'Homme, l'utilisation d'un inhibiteur de l'HCG fait chuter le taux de progestérone et provoque le retour des règles qui induit un avortement spontané. L'utilisation d'un inhibiteur de la progestérone ne modifie pas le taux d'HCG mais provoque le retour des règles qui induit un avortement spontané.

Remarque : un inhibiteur est une substance chimique qui empêche l'action d'une substance naturellement présente dans l'organisme.

D'après Gagneraud - Breton


Réponse :

Documents 1 et 2 : Dès le début de la grossesse, l'ébauche du placenta sécrète une hormone : l'HCG. Cette hormone est présente dès le 9ème jour après la fécondation donc avant le retard des règles, on peut donc supposer que cette hormone intervient dans le maintien de l'embryon à l'intérieur de l'endomètre.

- Document 2 : on constate qu'au cours de la grossesse, il y a augmentation du taux de progestérone, on peut aussi supposer que cette hormone intervient dans le maintien de l'embryon à l'intérieur de l'endomètre. Compte tenu que l'augmentation de progestérone suit celle d'HCG, on peut supposer que l'HCG stimule la production de progestérone.

-Document 3 : l'utilisation d'un inhibiteur de l'HCG fait chuter le taux de progestérone, provoque le retour des règles qui induit un avortement spontané. On peut donc en déduire que l'HCG stimule bien la sécrétion de progestérone mais on ne peut trancher entre une action directe de l'HCG sur le maintien de l'embryon ou une action par l'intermédiaire de la progestérone.

L'utilisation d'un inhibiteur de la progestérone ne modifie pas le taux d'HCG mais provoque le retour des règles qui induit un avortement spontané. La progestérone est l'hormone responsable du maintien de l'embryon dans l'endomètre. Sa synthèse est stimulée par celle de l'HCG produite par l'ébauche du placenta.

La progestérone est une hormone ovarienne dont le rôle principal est de mettre au repos le myomètre (muscle utérin). En absence de contractions du myomètre l'embryon peut s'implanter dans l'endomètre sans risque d'être expulsé.

La synthèse de progestérone est stimulée par l'HCG produite par le jeune embryon.Après fécondation et nidation, la sécrétion de l'hormone HCG (hormone chorionique gonadotrope) par le tout jeune embryon favorise la synthèse de progestérone indispensable au maintien de la muqueuse utérine au début de la grossesse.

Date de création : 24/04/2006 - 19:19
Dernière modification : 24/04/2006 - 19:19
Catégorie : -
Page lue 29558 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Réaction n°2 

par Ophelie le 21/09/2008 - 15:54

Merci beaucoup, j'avais justement un peu de mal a faire ma Svt et je ne suis dis pourquoi ne pas aller voir sur le net ?  Et là, je retrouve le même sujet  n si se n'est pas formidable ! A croire que mon professeur avait elle aussi du mal a faire son sujet ( Sourire )

Bon week end, et merci encore, pour ce site, que je mets de suite dans mes favories k


Réaction n°1 

par Pascale le 05/04/2008 - 09:35

Merci pour faciliter notre recherche de sujets type Bac pour les premières. Je trouve que les sujets ne sont pas si faciles que cela en ES depuis quelques années...

Pascale, prof à Pariseek




Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...