Vous êtes ici :   Accueil > Corrigé de la partie I (bac 2006)
  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://escaut.portail-svt.com/data/fr-articles.xml

Corrigé personnel :

Partie I – Exercice 1

I- Régulation du cycle ovarien

Le ou les schémas doivent présenter :

-l’hypothalamus, l’hypophyse (axe hypothalamo-hypophysaire) et les ovaires.

-la production pulsatile de GnRH par l’hypothalamus et son action sur l’hypophyse.

-la production cyclique de LH et de FSH par l’hypophyse et l’action de ces hormones sur les ovaires (développement de follicules, ovulation suite au pic ovulatoire de LH et FSH, et développement de corps jaune).

-la production d’oestrogènes par les follicules en croissance durant la phase folliculaire et de progestérone (et d’un peu d’oestrogènes) par le corps jaune lors de la phase lutéale.

-le rétrocontrôle des oestrogènes sur la sécrétion des hormones hypophysaires, négatif quand les oestrogènes sont à faibles doses, positif quand les oestrogènes sont à fortes doses. Ce rétrocontrôle positif est à l’origine du pic ovulatoire de LH et FSH.

-le rétrocontrôle de la progestérone sur la sécrétion des hormones hypophysaires, toujours négatif quelque soit la dose.

Le mieux est de faire plusieurs schémas : un pour la phase folliculaire, un pour la période ovulatoire, un pour la phase lutéale.

II- Effet sur le corps jaune de l’hormone HCG sécrété par le jeune embryon.

En cas de fécondation, le jeune embryon s’implante dans l’endomètre utérin et sécrète une hormone : l’HCG. Normalement en phase lutéale, les ovaires sécrètent de la progestérone qui aura pour principal effet de maintenir l’endomètre en place. Quand les ovaires cessent d’en produire à la fin de la phase lutéale (à cause, l’endomètre se dégrade (menstruations). S’il y a fécondation il faut que la production ovarienne de progestérone ne s’interrompe pas. L’HCG produit par le jeune embryon a pour effet de maintenir en activité le corps jaune au niveau de l’ovaire et donc de maintenir la sécrétion de progestérone. Cela a pour effet de maintenir l’endomètre utérin en place.

III- Effet de la pilule oestro-progestative.

Cette pilule contraceptive contient des hormones ovariennes de synthèse : œstrogènes et progestérone. Ces deux hormones contrôlent en retour la sécrétion des hormones hypophysaires : les oestrogènes à faible dose et la progestérone freinent la sécrétion de la LH et de la FSH par l’hypophyse. La prise d’une pilule contenant ces hormones empêche donc le pic ovulatoire de LH et FSH et donc l’ovulation.

Retour



Date de création : 16/06/2006 - 13:37
Dernière modification : 16/06/2006 - 13:42
Catégorie : -
Page lue 25574 fois
Précédent  
  Suivant


Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...