Vous êtes ici :   Accueil > La datation d'un fragment de bois (Méthode 14C).
  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://escaut.portail-svt.com/data/fr-articles.xml

Type II-A : datation absolue.

Datation d’un fragment de bois retrouvé dans une roche volcanique.

Lors d’une éruption volcanique, il est fréquent que les coulées de lave emprisonnent les fragments de bois. En datant ces fragments de bois, on peut dater l’éruption volcanique.

A partir du document, vous déterminerez l’âge d’un fragment de bois retrouvé dans une coulée basaltique du Puy de Dôme en utilisant la méthode du Carbone 14, sachant que sa radioactivité est de 3.5 coups par minute et par gramme. Vous expliquerez la raison pour laquelle, on ne peut dater d’objets plus anciens que 50 000 ans.

Document :



Graphique tiré du logiciel Radiochrono

Corrigé.


>>La méthode du Carbone 14 est basée sur la désintégration du 14C en 14N au cours du temps. De son vivant, un organisme a un taux de 14C constant, car il réalise des échanges avec l’atmosphère : le 14C est renouvelé. A sa mort, les échanges sont interrompus. La quantité de 14C commence donc à diminuer selon sa constante de radioactivité. A la fermeture du système la radioactivité exprimée en coups par minute et par gramme est d’environ 13.56 cpm/g. Au bout de 50 000 ans la quantité de 14C est nulle (le 14C s’est entièrement désintégré en 14N). C’est pour cela que l’on ne peut dater d’objets plus anciens que 50 000 ans avec cette méthode.
L’échantillon à dater a une radioactivité de 3.5 cpm/g. On peut déterminer grâce au graphe qu’il est âgé de 11 000 ans environ.
<<


Date de création : 26/12/2005 - 23:16
Dernière modification : 26/12/2005 - 23:29
Catégorie : -
Page lue 10313 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...